biographies

FLAMENGO

FLAMENGO

Fabrice Virayie alias Flamengo fais ses premiers pas dans la musique au début des années 90 avec ses compères du quartier de Pierre Lenquette dans les faubourgs de Nouméa. Du reggae bien roots, des textes engagés et les premiers albums qui assoient la réputation du groupe localement.
Repéré aprés une première partie de Tonton David sur Nouméa, il enregistre avec la crème des musiciens de reggae parisiens l’album « Vibes in paris » en 98 et c’est parti pour le grand show avec de nombreuses tournées qui se succédent sur des scènes prestigieuses.


Flamengo se met à produire d’autres artistes comme Laurent Degache, Gulaan, Barthélémy et organise sur la plaine du Kuendu le premier Reggae Sunsplash à Nouméa, il fait venir des stars mondiales comme Alpha Blondy, Tiken Jah, Diam’s, El diablo, Kassav etc…


Il enregistre en 2011 l’album « Inna die yard » à Tuff Gong studio de Bob Marley à Kingston Jamaica avec les meilleurs reggaeman jamaicains, toujours du bon roots avec des morceaux plus festifs cette fois ci. On aime ou on aime pas le personnage mais une chose est sure, Flamengo est dans l’action… Trés engagé et soucieux de donner des bons messages à la jeunesse, il déclara aprés l’enregistrement avec les choristes de Bob Marley Medsames Juddy Mowatt et Marcia Griffith :  » Je ne crois pas aux rèves, je pense qu’il faut les vivre »… Rien à rajouter car tout est dis… One Love…

Comments are closed.