biographies

YKSON

YKSON

Jean Phillipe Ihnomadra dit  » Ykson » grandis dans le quartier de Mont Ravel dans la banlieue de Nouméa. Une jeunesse dans le ghetto qui forge sa personnalité et développe chez lui un sens artistique très prononcé avec des prédispositions pour la musique, le dessin et le multimédia. Après s’être frotté à divers groupes durant son adolescence, il se spécialise en ragga, écrit des textes très engagés qui abordent les difficultés que rencontrent les jeunes kanak en ville et fait des featuring sur des grosses scènes avec Kirikitr, Joséphine ou encore Lélé. En 2008 il s’inscrit et remporte le concours « 9 semaines et 1 jour » avec RFO et s’embarque pour les Francofolies de la Rochelle. C’est le début pour lui de la grande aventure. Un maxi  » Prêtes moi tes ailes » a vu le jour entre temps et Ykson rentre dans les foyers et le grand public fait enfin connaissance avec sa poésie, sa grosse voix rocailleuse et sa gouaille. Sa musique est teintée de ragga, de funk, de musiques Pop, de rap avec souvent des évocations rythmiques, mélodiques au répertoire traditionnel. Il commence à être apprécier en Australie et dans le Pacifique. Il est également beaucoup diffusé dans les radios dites « blanches » que sont NRJ ou RRB. Ykson est également très engagé dans la vie sociale de son quartier, il organise avec l’aide de la FIFA la Tower Cup en foot pour les gamins des tours et milite aussi pour l’écologie et le bien être de ses concitoyens. En 2013 sort son deuxième album « Tu es mon soleil » dans un contexte musical beaucoup plus rock. Une tournée en France est prévue avec le Quai Branly en point d’orgue.

Comments are closed.