biographies

AURORE LECREN  « AURORE »

AURORE LECREN « AURORE »

Aurore Lecren dite AURORE Aurore 02 redAurore Lecren est une jeune auteur/compositeur/interprète qui joue de la guitare, du piano, de la basse et qui possède une superbe voix toute fluette à la Vanessa Paradis. Cette jeune adolescente fait parler d’elle depuis 2/3 ans maintenant. Il faut dire qu’au départ Aurore est la fille du pianiste Hervé Lecren qui joua avec Tiati, Triban Klan, Rouzyneihnim et bien d’autres groupes, du kanéka au jazz en passant par le reggae tant l’homme est prolifique et éclectique. Longtemps organisateur pour l’ADCK, il est revenu a ses premiers amours avec la gestion de l’antenne du Conservatoire sur Koné et du département des musiques traditionnelles. C’est lui par exemple qui travaille sur les fameux bambous tempérés. On peut dire qu’Aurore est tombée dans la marmite toute petite. Au début elle fait du piano avec le groupe d’adolescents « Espoir ». Ils commettent 2 albums et font quelques live dans la région de Koné. Aurore remporte quant à elle le trophée du Nord « Jeunes Artistes » organisé par le CNC, elle travaille avec Léila Negrau et participe à l’émission de télévision  » la Bande Originale » sur RFO. En 2011 elle remporte la Nescafé Star et connais une véritable exposition médiatique. Le public découvre alors cette jolie jeune fille métissée qui leur chante « Plusieurs identités » à l’occasion des Flèches de la musique 2011. Ce morceau fais l’objet d’un single et parle de cette jeunesse métissée qui demain doit construire le pays et comme elle le dit  » Toutes ses couleurs, ça fais un jolie bouquet… » Aurore est au l’aube d’une grande carrière car elle a vraiment envie de dire de belles choses aux calédoniens. Son style est relativement large avec une prédilection pour le reggae mais aussi pour le RN’b et la chanson. Sa voix suave et douce l’oriente pour l’instant vers un son feutré et acoustique mais nul ne peut deviner pour demain, on sait qu’elle possède en elle un véritable univers musical mais personne n’en connais les limites ni les contours…
Extrait

Comments are closed.